economies-potager-1

Ceux qui ont un jardin minuscule ou ceux vivant en appartement sont portés ya croire que faire des économies en cultivant son potager n’est pas pour eux, faute d’espace. Il n’y a rien de plus faux! Naturellement, ceux qui possèdent un plus ou moins grand jardin sont avantagés, néanmoins, quelle que soit la superficie dont on dispose, avec un peu d’organisation, de connaissances en culture et d’une large dose de bonne volonté, il est possible de faire des économies en cultivant son potager, aussi petit soit-il.

Faire des économies en cutivant son potager, même s’il est petit

Il est réellement possible de faire des économies en cultivant son potager même si on ne dispose que d’un petit jardin. Il faut choisir soigneusement ses plantes, de préférence celles qui poussent facilement et donnent du fruit en peu de temps, telles que les tomates et les salades. Dans un appartement, on peut exploiter le balcon et mettre dans des pots soit du thym, du céleri, du coriandre, du fenouil ou de la citronelle et de la menthe. Ce sont des plantes précieuses et ont des propriétés médicinales. Au lieu d’en acheter, on n’a plus qu’à en cueillir le moment venu et  les conserver. C’est ainsi qu’on peut faire des économies en cultivant son potager.

Faire des économies en cultivant son potager dans un grand jardin

Pour les chanceux qui ont un grand jardin, il est vraiment aisé de faire des économies en cultivant leur potager. Ils ont le loisir de planter de tout: pois, légumes (carottes, haricots verts, courgettes, aubergines…), fruits (fraises, fruits de la passion…), et des plantes médicinales. Le plus important étant d’en prendre soin tous les jours, de veiller à l’ensoleillement et de les arroser correctement. Ainsi, on peut vraiment faire des économies en cultivant son potager.

Tags: No tags

Leave a Comment